Aujourd’hui nous assistons à un dérèglement dans l’institution médicale.

« La médicalisation de la vie est malsaine pour trois raisons : au-delà d’un certain niveau, l’intervention technique sur l’organisme ôte au patient les caractéristiques du vivant qu’on désigne communément par le mot de « santé » ; l’organisation nécessaire pour soutenir cette intervention devient le masque sanitaire d’une société destructrice ; et finalement, la prise en charge de l’individu par l’appareil biomédical du système industriel ôte au citoyen tout pouvoir de maîtriser politiquement ce système. La médecine devient un atelier de réparation et d’entretien destiné à maintenir en état de fonctionnement l’homme usé par une production inhumaine. C’est lui qui doit réclamer la consommation médicale pour pouvoir continuer à se faire exploiter ». Ainsi s’exprimait Ivan Illich, penseur écologique dans le Némésis médicale.

Limite de la thérapie

Il ne viendrait à l’idée d’aucun patient de quitter une consultation médicale sans recevoir une prescription médicamenteuse !

En revanche, quand la liste des produits prescrits est illimitée (selon l’importance des symptômes) que penser de l’absorption de 20 produits par jour ?

Il faut savoir qu’au-delà de 3 remèdes, on ne peut connaître le cheminement et l’impact de ces différentes molécules sur l’organisme. Rappelons que les produits chimiques prescrits au long cours (plusieurs années, voir toutes une vie) sont ravageurs, ce qu’on désigne par le concept d’iatrogénèse (Dans le dictionnaire : « se dit d’une maladie provoquée par un médicament »).

Listes des remèdes « maudits »

Les produits chimiques prescrits durant quelques semaines sont moins ravageurs, mais pour les maladies chroniques qui nécessitent une prescription au long court, ces remèdes génèrent une litanie d’effets délétères. Pour exemples : Ce sont le Donazepil (Alzheimer), les statines (cholestérol), les IPP (gastrite, reflux gastro-intestinal), la pilule, le L-dopa (Parkinson), le médiator, le Préviscan (antihémorragique), les AINS, les benzodiazépines…

J’arrête la litanie….Tous les produits chimiques ne sont pas reconnus par notre organisme. Ils deviennent agressifs et sollicitent toute notre immunité.

Régulièrement les laboratoires informent les médecins de l’interruption d’un produit : c’est dire leur méfiance et leur angoisse pour devoir gérer les conséquences. Tel fut le cas pour le laboratoire SERVIER avec le médiator. L’un des produits qu’il faudrait arrêter est le CIFLOX, un antibiotique qui cause la rupture des fibres (rupture du tendon d’Achille, pubalgie, troubles cardiaques…)

Rôle et Impact de la thérapie

Le médecin prescrit une thérapie de terrain ou spécifique :

  • Pour combler une carence (vitamines, oligoéléments, enzymes, iode, coenzyme Q10, oméga 3)
  • Pour restaurer un organisme altéré (dysbiose, état inflammatoire, cancers, diabète, maladies auto-immunes…)
  • Pour neutraliser et désintoxiquer les milliers de polluants qui bloquent notre métabolisme : métaux lourds, nano particules, pesticides, additifs, allergènes, intolérances alimentaires
  • Pour redynamiser l’état général (oxygénothérapie, vitamine c)

Ainsi la plupart des remèdes « effectuent le travail  » à la place des organes défaillants. Mais si la prise des médicaments se prolonge sur plusieurs mois ou années, les organes concernés peuvent se mettre en inertie à l’arrêt de la thérapie. Le cas le plus démonstratif survient dans la maladie de Parkinson, quand on prescrit L-DOPA, après 5 ou 6 ans d’emploi, l’effet s’interrompt et la mort survient.

Le « nomadisme médical »

A la recherche d’un diagnostic et d’une thérapie inespérée, certains patients font le tour de tous les médecins recommandés. Cet aphorisme est un aveu d’impuissance médicale. Combien de malades, de gens qui souffrent malgré la pléthore de remèdes pris quotidiennement restent incompris par leur médecin qui s’en sort par une ritournelle  » Monsieur, Madame ! votre problème relève de la psychosomatique !  » autrement dit « je n’ai pas trouvé la cause et la thérapie pour votre souffrance ! Il reste à ces malades désespérés à consulter d’autres médecins (généralistes et spécialistes) et pleurer sur leur condition ou cheminer tels des « âmes errantes  »

Toutefois, depuis quelques années une majorité de patients réagissent et s’informent pour connaître d’autres alternatives médicales. Et ils en trouvent !

C’est ainsi que dans certaines maladies chroniques, dont la cause est poly factorielle il est possible de trouver une solution inespérée des lors qu’on recourt à une approche plus globalisante.

Recours à des techniques innovantes

Aujourd’hui on dispose d’appareils aptes à prendre en charge tout individu qui attend une amélioration ou une guérison qu’il n’a pas obtenu auprès de son médecin ou d’un spécialiste renommé. Après parfois un long calvaire et la prise d’une litanie de produits chimiques, certains ne baissent pas les bras et recourent à des méthodes et technique qui se révèlent d’une efficacité insoupçonnée.

I) Le Miha Bodytec

En 2014 cette technique remporte le prix Awards de la marque la plus innovante dans la catégorie  » Best Product of the year 2014  » en terme de fonctionnalité, de haute qualité et d’innovation. Cette méthode consiste en l’EMS (électro myo stimulation) qui permet un entraînement global et intensif. Les grands groupes musculaires profonds sont sollicités par un système de 10 paires d’électrodes. Les muscles agonistes et antagonistes sont activés en même temps.

La séance dure 20 minutes (séries de 4 secondes de stimulations et 4 secondes de repos. Les résultats obtenus sont : le raffermissement du tissu conjonctif, l’augmentation du flux sanguin et la diminution des cellules graisseuses superflues.

  • La proportion de graisses diminue jusqu’à 4% en 6 semaines d’entraînement avec l’EMS.
  • 88 % des participants ont réduit leur mal de dos de manière significative. Après 2 semaines d’électrostimulation, l’intensité des douleurs a diminué de 50 % ; à partir de 6 semaines de 87 % (Les études montrent une amélioration d’environ 75 % de l’ensemble des troubles). Les personnes en surpoids ont perdu en moyenne 3.5 kg et 9 % de graisse corporelle, 6.5 cm de tour de taille et 2 cm de tour de bras après 13 semaines.

En dehors des effets bénéfiques sur le poids, le morphologie, la mise en forme, on observe une réduction du stress, une amélioration du sommeil et de l’appareil cardio vasculaire.

Une séance de Miha Bodytec de 20 minutes correspond à 4 heures d’activités physiques en salle de sport traditionnelle.

Il) LE IYASHI DÔME (Sauna Japonais)

Ce sauna n’émet pas de vapeur d’eau mais des rayonnements infra rouges qui diffusent une chaleur douce. « Détoxifier de l’intérieur, rayonner à l’extérieur »

Chaque jour, nous contractons toxines, métaux lourds (mercure, plomb, aluminium…) polluants divers. Quotidiennement nous sommes intoxiqués par l’eau, l’air et l’alimentation… Ces éléments toxiques sont stockés dans les cellules graisseuses et très difficiles à éliminer. Le rôle essentiel de la transpiration est seulement d’éliminer les déchets de l’organisme tandis que l’accumulation, la diversification et la nocivité des déchets dépassent nos capacités naturelles d’élimination. Seuls des rayonnements électromagnétiques de longueur d’onde peuvent solutionner le problème.

Le IYASHI DÔME diffuse des ondes à infra-rouge lointain qui pénètrent jusqu’à 4mm sous la peau, ce qui permet d’activer les glandes sébacées (et non uniquement sudoripares comme pour le hammam ou sauna habituel). L’organisme est alors « chauffé » en profondeur ce qui provoque une sudation intense, destinée à éliminer les toxines, favoriser la fonte des graisses et éliminer l’ensemble des polluants par la transpiration.

Après quelques séances on obtient : l’élimination des métaux lourds et des toxines, une relaxation profonde et l’amélioration de la qualité du sommeil.

Le lyashi dôme se comporte comme un appareil anti-âge. En augmentant rapidement la température corporelle, l’organisme génère et stimule de nouvelles protéines, qui réparent les cellules endommagées et déclenchent le rajeunissement des cellules… Un degré de température du corps supplémentaire stimule l’immunité et renforce les défenses naturelles.

Performance du « Sauna Japonais » On peut résumer son action en trois points :

Performance sportive

Pour ceux qui pratiquent des activités sportives et les athlètes, qui participent à des compétitions, cette technique les rend plus performants. Ces résultats spectaculaires sont obtenus par :

  • Augmentation de la force musculaire maximale
  • Augmentation de l’endurance
  • Mise en condition spécifique de tout sport
  • Amélioration de la vigueur, de la mobilité et de l’explosivité
  • Les performances générales ont augmenté chez 84 % des sujets après quelques séances
  • Chez les hommes : Augmentation de 2 cm au niveau des jambes, des bras et du torse
  • Chez les femmes : pas d’augmentation de la circonférence des membres mais une hausse significative de la force.

Santé et bien-être

  • Amélioration de la qualité du sommeil
  • Soulagement de l’ensemble des douleurs en particulier les algies dorsales (dont 40% des Français en souffrent
  • Renforcement du plancher pelvien
  • Réduction de l’ostéoporose et prévention des chutes
  • Prévention ou réduction de l’obésité
  • Amélioration de la qualité de la peau et raffermissement des tissus
  • Amélioration de la circulation sanguine
  • Régénération cellulaire et de l’ensemble des métabolismes

Minceur

Une séance de iyashi dôme équivaut à un effort physique intense, sans les contraintes, avec une perte de 290 à 580 Kilocalories par séance. il a une action sur la cellulite aqueuse (culotte de cheval) et sur la rétention d’eau

  • Perte de la graisse abdominale et fessière
  • Réduction de la cellulite

Autres atouts du Iyashi dôme : le Sauna Japonais (Iyashi dôme) réactive tout simplement la force vitale présente en chacun en agissant sur la régénération cellulaire et l’ensemble des métabolismes.

TARIFS

Les packs miha électrostimulation 

  • Une séance d’essai est OFFERTE
  • 10 séances coachings 350 € Soit 35 € la séance
  • 20 séances coachings 600 € Soit 30 € la séance
  • 30 séances coachings 810 € Soit 27 € la séance
  • Abonnement 1 an 1250 € Soit 25 € la séance

Les packs Sauna Japonais (iyashi dôme)

  • Séance découverte 45 €
  • Cure flash 5 séances 250 €
  • Cure Détox / sommeil 10 séances 390 € Soit 39 € /séance
  • Cure Anti-âge / Minceur 20 séances 700 € Soit 35 € la séance
  • Packs 30 séances 990 € Soit 33 € la séance
  • Packs 50 séances 1500 € Soit 30 € la séance

Grace à ces deux machines, il est possible de perdre du poids, prendre de la masse musculaire, de se renforcer, de maintenir une bonne posture, de palier au problème de dos et de diminuer la masse graisseuse.

Bref : de retrouver la forme, un bon état général et la joie de vivre.

Pour « terminer les séances en beauté », des BOLS sont à votre disposition sous 2 formes :

1) L’un contient de l’Afa/ bio (baies du Brésil) et du Guarana qui renferment, des anti-oxydants, des vitamines, (A-B1-B2-B3-C-E), des minéraux (calcium, fer, potassium) des fibres, des oméga 3-6-9. C’est un « anti-âge naturel » qui aide à la digestion, à la perte de poids et redynamise l’organisme. Ne contient ni sucre ni gluten.

2) L’autre appelé le Pitaya rose bio est composé de fruits du Nicaragua : Ils renferment des vitamines, des fibres, du calcium et des oligo-éléments.

On peut les consommer au petit déjeuner, en collation ou en repas équilibré et sain.

*

* *

Et il se fait que, par un heureux hasard, l’institut Body Health soit en face de mon association humanitaire. Ainsi, je me suis offert 5 séances couplées (EMS + Sauna Japonais) pour colmater certains de mes problèmes physiques. Quelle ne fut pas ma surprise de récupérer ma condition antérieure !.

Désormais, je vais pouvoir reconquérir le titre de champion de France des courses de vitesse chez les seniors (60, 100 et 200 mètres)

Vous qui souffrez dans votre corps, je vous recommande cet Institut.

Par ailleurs la première séance est offerte…

BODY HEALTH UP
STUDIO DE COACHING SPORTIF ET BIEN-ETRE
18 RUE DU GENERAL BEURET, 75015 PARIS
TEL : 06 30 28 72 55 / 06 30 20 32 31 (Métro : VAUGIRARD)
bodyhealthup@gmail.com